Posts

Si vos enfants s’imposent

Lettre ouverte aux parents d’aujourd’hui

Comme vous le savez, j’ai élevé trois enfants et voici ce que ma longue expérience m’a enseigné :

  • Chaque nouveau-né est un puits infini de désirs et de pulsions
  • C’est précisément le travail des parents d’enseigner aux enfants comment retarder la satisfaction de tous ces désirs, ce qui constitue la base de l’auto-régulation et de la socialisation
  • Mettre des limites signifie protéger nos enfants contre l’angoisse d’avoir trop de choix ; il existe une technique où vous prétendez que vous leur donnez le choix tout en gardant “le fil rouge” en mains
  • Le seul moyen est de dire “NON” d’une manière la plus déterminée et calme possible – et ça s’entraîne
  • Cependant, la tâche est gigantesque parce que les enfants ont évidemment des tonnes de temps et d’énergie pour s’imposer
  • C’est pourquoi, mettre des limites toute la journée est épuisant, néanmoins nécessaire
  • Une fois que vous commencez à mettre ces nouvelles limites claires, les enfants les intègrent très vite si vous êtes cohérents sur la durée ; c’est simplement apprendre de nouvelles habitudes
  • C’est pourquoi il faut démarrer le processus avec une seule nouvelle limite à la fois
  • La bonne nouvelle, c’est qu’une fois habitués à un cadre clair, votre vie devient beaucoup plus facile 🙂
  • Peut-être avez-vous besoin de faire l’expérience de votre propre pouvoir en appliquant cette nouvelle limite particulière (soyez très attentifs à votre langage corporel : posture, voix, contact visuel)
  • En résumé, parfois il est utile de convertir votre tolérance en une nouvelle forme d’amour par la clarté (sur quel comportement est acceptable ou non)

Ces points de repère représentent le côté “dur” de mon rôle maternel.
Si vous êtes également intéressés par mon côté “doux”, lisez mon “Conte du Fluide magique“. Bonne lecture !

Trucs & astuces pour parents musicaux

Mary Poppins

Chers parents,

Voici 10 trucs & astuces pour gérer des situations familiales stressantes, telles que crise de colère, tâches fastidieuses, transitions où l’on a besoin de se dépêcher, blocages pour manger, aller dormir…

A ne pas manquer pour être des parents créatifs et souverains à la fois !

Le conte du fluide magique

Il était une fois une maman* qui avait plusieurs enfants. Toute la journée, elle courait de l’un à l’autre, de son travail harassant à sa maison, peut-être encore plus harassante… Partout, elle donnait tout ce qu’elle avait : son temps, son énergie, son sourire, son travail, son attention. Mais ça ne suffisait jamais ! Quoi qu’elle fasse, elle se disait : “Je suis nulle !”.

En effet, ses enfants geignaient continuellement, la maison était en désordre, le compagnon se plaignait de son manque de disponibilité. C’était comme de vouloir puiser dans un puits vide : tellement décourageant !

Un jour que son seau était à nouveau revenu vide du fond du puits asséché, elle a touché le fond, elle aussi. Elle entendait en elle cette voix insidieuse qui lui susurrait qu’elle était foncièrement “mauvaise”. Alors, elle réalisait à quel point cette voix l’empoisonnait.

Et là, miracle !, une autre voix se levait en elle : et si elle retournait cette croyance comme un gant, juste pour voir ?! Et si, du moment où elle était devenue maman, elle avait été équipée d’un “FLUIDE MAGIQUE” qui lui permettait de donner à ses enfants en un instant ce qui leur était nécessaire ? Nul besoin de tout leur donner, ce qui ferait d’eux de pauvres enfants comblés : une étincelle de vraie présence, pour chacun à tour de rôle et la magie opérait par ses mains. Et comme par hasard, chacun apprenait soudain à attendre son tour.

Désormais, la maman a pu continuer son chemin, sereine, certaine d’être une mère “suffisamment bonne” sans plus être tyrannisée par le concept de mère idéale. Victoire !

*NB : cette histoire peut bien sûr aussi se lire au masculin, vive les papas à l’étoffe humaine !