Posts

La musique, antidote contre la guerre…

Récemment publié par Josef Verba sur LinkedIn

La musique et la créativité qui l’accompagne sont un antidote contre la guerre. Impossible de créer en même temps que de vouloir détruire. Donner la vie à la musique et à travers elle ne peut pas coexister avec le fait de la prendre.

Certains demanderont : et les tambours de guerre ? Et la musique faisant l’apologie de la violence en ces temps modernes ? Et les créations nouvelles qui résultent de la destruction des anciennes ?

En vue d’une discussion ouverte, je poserais l’hypothèse que la vraie musique est ce qu’il y a de plus proche de la procréation pour un homme. Là s’exprime le pur amour de ce que je ne voudrais pas voir confondu avec quoi que ce soit d’utilitaire ou de pathologique, pas plus qu’un nouveau-né pour se propres parents.

La musique née de la connaissance de soi et la passion de vivre la beauté ne peut pas mener à la violence. Elle peut exprimer d’immenses chagrins et tristesses, la colère et l’indignation, la perte d’espoir accepté ou son renouveau, l’amour, la luxure et le triomphe… mais il s’agit là d’une expérience cathartique qui purifie l’âme et l’esprit et permet le renouveau dans un monde où la coquille de nos corps et notre ego nous séparent. La musique au meilleur d’elle-même est un langage universel qui unit et relie tout ce qui vit jusque dans l’au-delà.